photo_page_projet de territoire_AQTA

Le projet de territoire

Tous pour un projet, un projet pour tous. Grâce à une large consultation citoyenne, Auray Quiberon Terre Atlantique a élaboré son projet pour la période 2021-2026. Face aux multiples défis auxquels le territoire doit faire face, le projet de territoire a développé des orientations fortes autour de 5 enjeux stratégiques. 

Un projet issu d’une large consultation

Le projet de territoire (2021-2026), c’est un peu la feuille de route d’Auray Quiberon Terre Atlantique pour les années à venir. Pour le construire, une consultation citoyenne a été mise en place, permettant aux différentes composantes de la société locale (collectivités, partenaires institutionnels, acteurs associatifs et économiques, habitants) de s’impliquer.

Le socle de la politique territoriale

Une fois l’identification des défis majeurs pour le territoire, les participants à la consultation ont travaillé sur la construction d’un projet répondant à ces défis. Le résultat est un document organisé autour de 5 enjeux et servant de véritable socle aux orientations politiques d’AQTA pour les prochaines années. 

Chacun de ces enjeux est décliné en axes opérationnels, portés par des élus communautaires et replacés dans leurs contextes (menaces, opportunités). Pour mettre en œuvre ces orientations politiques, la collectivité déploie des actions et s’appuie sur des outils spécifiques.

Les enjeux du projet de territoire d’Auray Quiberon Terre Atlantique

Les enjeux du projet de territoire répondent aux défis identifiés par la consultation citoyenne et couvrent toutes les dimensions du quotidien.

1- Préserver notre environnement et valoriser nos ressources

Conscients du cadre de vie exceptionnel que constitue le territoire d’Auray Quiberon Terre Atlantique, les citoyens ont fait de l’environnement la priorité de la collectivité. La préservation de l’eau, de l’air et des milieux naturels passe évidemment par la prévention des pollutions diffuses et par une gestion efficace des déchets. Préserver l’environnement et valoriser les ressources, c’est aussi construire un plan de transition énergétique basé sur les atouts propres du territoire et sur la volonté des acteurs locaux. 

2- Soutenir notre économie au plus près des acteurs

Le « vivre ici » exprimé lors de consultation citoyenne se traduit par une volonté de soutenir l’emploi local. Les orientations du projet de territoire en faveur de l’économie visent à créer un écosystème favorable pour l’entrepreneuriat et l’innovation. La vitalité des centres-bourgs, l’optimisation des zones d’activités ou encore l’aide aux filières primaires (agriculture, conchyliculture, pêche) sont au programme. L’enjeu économique aborde également le défi d’une économie touristique alignée sur les besoins des habitants.

3- Aménager notre territoire en veillant à nos équilibres

L’équilibre territorial est une préoccupation profonde des habitants d’Auray Quiberon Terre Atlantique. Accéder au logement, se déplacer simplement, éviter la fracture numérique… De la résolution de ces défis dépend l’attractivité du territoire et sa capacité à accueillir des familles et jeunes ménages à l’avenir. 

4- Capitaliser sur notre qualité de vie, le bien-être et les liens sociaux

Le bien-être passe par l’équilibre familial et la possibilité de trouver un mode de garde adapté. Le projet de territoire d’AQTA développe plusieurs axes de travail sur la petite enfance (équipements communautaires, animation d’un réseau de professionnels…). Les jeunes adultes sont au cœur des actions prévues pour valoriser leurs prises d’initiatives et créer les conditions d’une insertion réussie dans le monde du travail. Le projet de territoire mise sur les initiatives solidaires, culturelles et sportives pour nourrir le vivre ensemble et la qualité de vie.

5- Mobiliser nos ressources au service d’une action publique efficace

Le dernier enjeu repéré par le projet de territoire est celui de la gouvernance et de l’action publique. L’implication de la société civile et des habitants dans les politiques publiques, à l’image de ce qui a été fait avec la consultation citoyenne, est une des orientations retenues. Le projet de territoire prévoit également de doter la collectivité de moyens et d’une organisation alignés avec ses ambitions et les besoins des usagers.