Jeanne Balibar

“Je voudrais que la vie soit une comédie musicale” s’exclame Jeanne Balibar. Entrer dans la tête de miss Balibar est déjà un rêve en soi digne d’un “musical” hollywoodien. Car les chansons de son nouvel album, D’ici là tout l’été, toutes écrites de sa plume, révèlent un sens du tragique doublé d’une fantaisie espiègle.
Pour guider Jeanne Balibar sur le fil de sa grandiose imagination, il fallait une complice experte en légèreté profonde – ou profondeur légère -, une docteure Pop assermentée : Cléa Vincent. Au gré de l’inspiration débridée de nos deux amazones, auxquelles est venu prêter main-forte Arnaud Rebotini pour d’ébouriffantes suites d’arpèges électroniques, on navigue entre valse synthétique au tempo jazzy, ritournelle solaire aux accords pop 80’s ou encore disco-pop aux réminiscences french touch.
Un voyage mouvementé donnant une certaine vision à 360° de la chanson française pop d’aujourd’hui et qui donne envie de crier à tue-tête : “Encore ! Encore ! Encore du bonheur !”

Centre culturel Athéna- Auray]