Incandescences / Madani Compagnie

Dans le sillage d’Illumination(s) et de F(l)ammes, Incandescences, dernier chapitre de la trilogie Face à leur destin, met en scène des jeunes gens nés de parents ayant vécu l’exil et résidant dans des quartiers populaires. Une nouvelle aventure pour faire entendre la voix d’une jeunesse rarement entendue, amener d’autres corps, d’autres visages, d’autres histoires, poussée par un vent de liberté, de joie et d’espérance.
Pour créer cette pièce, Ahmed Madani a rencontré plus d’une centaine de filles et de garçons, âgés de vingt à trente ans, et a recueilli autant de témoignages qui nous plongent aujourd’hui dans la singularité de vies ordinaires au caractère extraordinaire.
Quelles visions de l’amour ont-ils ? C’est la question que pose Ahmed Madani à ces neuf jeunes filles et jeunes hommes qui s’emparent du plateau avec jubilation et malice, jouent, dansent, chantent pour dire ce qui les unit, ce qui les sépare, ce qui les fragilise, ce qui leur donne la force de se tenir debout et d’avancer, dans un immense souffle de liberté.
Ils s’adressent à nous avec éloquence, fierté, drôlerie et élégance et, accompagnés par l’auteur et metteur en scène, nous invitent à découvrir une forme de sociologie poétique inédite où fiction et réalité s’entremêlent. Sans pudeur, tantôt légers, tantôt graves, sans détour mais avec humour, ils évoquent leurs parents, leur premier « je t’aime », leurs premiers émois amoureux, le regard de l’autre, leur futur incertain… Un récit universel où chacun trouve une part de son existence et qui nous touche au plus profond de nous-même.
Coup de cœur Festival d’Avignon 2021

Centre Culturel Athéna- Auray]