C’est Vendredi aujourd’hui – Elektrobus théâtre

C’est l’histoire dans l’Histoire. Celle de la transmission de Zdenek Taussig, un petit garçon devenu un vieux monsieur. Un vieux monsieur qui n’a jamais pu raconter son passé. Avant de s’éteindre, il demande à Claire, sa voisine, de devenir sa voix et de transmettre son histoire, son terrible secret.
Son histoire, c’est celle d’un groupe d’enfants juifs du camp de Terezin en 1943 qui créa une république clandestine, la république des Skids, et édita son propre journal clandestin pour échapper aux horreurs de leur quotidien. Tous les vendredi soirs, ils vont se retrouver dans la baraque L417 et ils feront la lecture de leur journal aux plus jeunes. Chacun y allant de sa blague, de son dessin, de sa poésie, de ses interviews. L’on s’autorise à rire et à rêver dans la baraque L417, on se sent vivant ! Autant d’actes de résistance face à l’obscurantisme et à la folie nazie.
« Dans cette valise il y a ma dernière histoire, elle est pour toi. Promets-moi de la raconter après ma mort. » Claire va se faire la porte-voix de monsieur Taussig et à travers son histoire, c’est l’histoire de ces enfants et de leur volonté de vivre qui va jaillir dans notre monde.
Tiré d’une histoire vraie, C’est vendredi aujourd’hui emprunte des chemins tendres et poétiques pour raconter l’indicible.

Centre Culturel Athéna – Place du Gohlérez- Auray]