inscriptions_erdeven_long

Multi-accueil situé à Erdeven : ouverture des inscriptions le 17 mai

L’ouverture est prévue pour le 1er octobre 2021, mais déjà les choses s’accélèrent au futur multi-accueil communautaire situé à Erdeven. À partir du lundi 17 mai, les familles qui souhaitent y faire accueillir leur enfant de 0 à 4 ans (6 ans dans le cas d’un enfant en situation de handicap), peuvent déposer un dossier d’inscription sur le site d’Auray Quiberon Terre Atlantique. La Communauté de Communes, qui a lancé un appel aux habitants pour lui choisir un nom, désignera en juillet un gestionnaire pour ce nouveau lieu d’accueil de 20 places très attendu par les habitants.

Comment s’inscrire ?

Les inscriptions au multi-accueil communautaire situé à Erdeven sont ouvertes à partir du lundi 17 mai via le formulaire d’inscription téléchargeable en ligne ICI. Il est à envoyer dûment complété au service Petite Enfance d’Auray Quiberon Terre Atlantique, en privilégiant l’envoi par mail, afin d’éviter la manipulation papier, peu compatible avec les contraintes sanitaires actuelles. Le formulaire d’inscription ne doit pas être accompagné de pièces justificatives ; celles-ci seront demandées lors d’une seconde étape, par le gestionnaire de la structure lors de la réalisation des contrats d’accueil. A noter : toutes les familles recevront une réponse à leur demande (courant juin pour une entrée en octobre). Christelle Bégot, responsable du service Petite Enfance, se tient à la disposition des parents pour toute demande de renseignements (02 22 76 03 92, christelle.begot@auray-quiberon.fr). Cependant, aucune inscription ni pré-inscription n’est prise par téléphone.

Un lieu ouvert 6 j/7 à tous les habitants du territoire

Le futur multi-accueil accueillera 20 jeunes enfants de 0 à 4 ans (jusqu’à 6 ans pour des enfants en situation de handicap). Dix places sont dédiées aux « petits-moyens », soit les enfants de 4 à 18 mois environ, et dix autres sont ouvertes aux « moyens-grands », soit des enfants de 18 mois à 4 ans. Les horaires d’ouverture, du lundi au samedi de 7h30 à 20h30, permettront de satisfaire bien plus qu’une vingtaine de familles, chaque « place » pouvant être occupée par différents enfants au fil de la semaine : accueil à la journée en alternance avec un mode de garde individuel, accueil en fonction du planning variable de certains parents, accueil temporaire, etc. Par sa dimension communautaire, le multi-accueil rappelle qu’il a vocation à accueillir des enfants de familles résidant sur l’ensemble du territoire Auray Quiberon Terre Atlantique, et pas uniquement des familles erdevenoises ou de communes limitrophes.

Prochaines étapes : juillet, puis octobre

Actuellement et jusqu’à la fin de l’été, le site du multi-accueil est occupé par les entreprises de construction qui jusqu’alors respectent les délais imposés, permettant de se positionner, sauf aléas, sur une ouverture de la structure au 1er octobre 2021. Quatre mois auparavant, lors du Conseil communautaire du 9 juillet, un concessionnaire de service public sera désigné par les élus afin de gérer ce nouvel équipement. C’est ce gestionnaire (entreprise privée, groupement associatif, etc.) qui prendra en charge le recrutement de personnel. Les personnes intéressées pourront lui envoyer leur candidature à ce moment-là.

Un multi-accueil très attendu

Grâce à ce 11e multi-accueil, le territoire sera désormais doté de 326 places, soit 16 % des capacités d’accueil. Le territoire d’Auray Quiberon Terre Atlantique veille à maintenir un bon équilibre et une complémentarité entre les modes d’accueil individuels et collectifs, afin de proposer à chaque famille la « formule » qui lui convient.
A ce jour, 519 assistants maternels offrent 2044 places sur le territoire (données chiffrées au 31/12/2018).

Concertation sur le nom du multi-accueil

La concertation en ligne ouverte mi-avril pour choisir un nom à la nouvelle structure du territoire dédiée aux tout-petits a bien mobilisé les habitants : plus d’une centaine de propositions sont à ce jour répertoriées, et donneront lieu à un choix final d’ici le Conseil communautaire du mois de juin.