demoiselles_blleues_fichier_recadrage_FOCUS

Chantiers Nature et Patrimoine : le chemin des Demoiselles Bleues à Brec’h se refait une beauté

Dans le cadre de l’entretien et de la réhabilitation de sentiers pédestres du territoire, les agents des Chantiers Nature & Patrimoine d’Auray Quiberon Terre Atlantique ont sécurisé, nettoyé et apporté leur pierre en terme d’aménagement, au chemin dit « des Demoiselles Bleues ». Sur ce sentier de plus de plus de 2 km qui longe les rives du Loc’h pour relier le bourg de Brec’h au village de Treuroux, une place de choix a été donnée à la valorisation de matériaux trouvés sur place afin d’être ré-employés.

Début d’été 2021, heure du déconfinement. Place au plaisir de redécouvrir les sentiers de promenade du territoire, qui, pour certains, ont bénéficié d’une remise en état grâce aux interventions des agents des Chantiers Nature & Patrimoine. C’est le cas du Chemin des Demoiselles Bleues à Brec’h, qui doit la poésie de son nom aux nombreuses odonates qui habitent le site, ces cousines des libellules qui n’aiment rien tant que les atmosphères humides et la proximité de prairies basses.

La priorité : sécuriser

Accessible par la chapelle St Jacques, à l’extrémité du bourg de Brec’h, le chemin est connu et apprécié des locaux, à la fois piétons et cyclistes. Cette utilisation mixte, les fortes pluies de l’hiver et « une surexploitation pendant le confinement de 2020 » ont eu raison des zones basses, très abimées. « Des zones d’érosion étaient visibles à de nombreux endroits, rendant le passage très difficile, voire même par endroit un peu dangereux » explique Anthony Le Clère, coordinateur-encadrant des Chantiers.  Les 8 agents du Chantier Patrimoine ont donc dans un premier temps débroussaillé et retiré les embâcles qui pouvaient bloquer le flux de l’eau, créant des bouchons et des débordements réguliers sur le sentier. « La zone est particulièrement humide et difficile ; nous nous sommes même posés la question de déplacer le chemin » reconnait le coordinateur.

Astuces écologiques et ré-emploi

Le sentier étant pentu, les agents ont créé dans une descente un passage mixte, permettant de faire cohabiter à la fois les piétons (réalisation d’un escalier peu large) et les VTT (conservation d’une partie du sentier en terre). Pour la zone humide problématique, les agents ont utilisé un gros chêne, tombé il y a 3 ans, qui masquait une fontaine. Plutôt que d’évacuer ce bois – un travail difficile en raison de l’impossibilité d’accéder sur le site avec un véhicule dans cet ancien chemin à charrette -, les agents l’ont donc valorisé. En coupant de larges lamelles (tranches de 25 cm environ), ils ont donné vie à des pas japonais, permettant ainsi un passage à gué dans la zone boueuse. Des tronçons de chêne ont également été posés de part et d’autres de passerelles existantes (des zones de passage très sollicitées) et le reste a même permis de réaliser une table de pique-nique et deux sièges. Les branchages coupés et autres végétaux élagués n’ont, eux non plus, pas été évacués. Ils ont été déposés en tas, au bord du sentier, afin de créer des nids et des gites pour les animaux : microfaune aquatique, hérissons, oiseaux, insectes…

Valoriser le site avec des « produits locaux »

Au-delà du recyclage d’un matériau inerte, cette ré-utilisation d’un arbre mort devenu encombrant offre une nouvelle personnalité et un charme certain au chemin des Demoiselles Bleues. « Ce chantier est une vraie réussite, confirme la municipalité de Brec’h. Il incarne parfaitement la logique de développement durable que ce soit dans sa dimension sociale ou environnementale. C’est un chantier exemplaire et vertueux en matière de gestion et de revalorisation ».

Manutention, réhabilitation ou création d’espaces naturels / le rôle prépondérant des agents des Chantiers sur le territoire

Auray Quiberon Terre Atlantique compte trois Chantiers : l’un dédié aux travaux Nature, l’autre au Patrimoine et le troisième aux Mégalithes. « L’entretien, les travaux nature ou encore la construction de petits bâtis sont des activités supports, rappelle Anthony Le Clère. Les agents sont salariés à la Communauté de Communes pour 6 mois afin d’y acquérir les bons codes du travail, des règles de vie et de groupe»»

Les travaux comme ici à Brec’h sont extrêmement valorisants, car ils contribuent à l’attractivité du  territoire 

Chaque année, une soixantaine de personnes intègrent les Chantiers Nature & Patrimoine d’Auray Quiberon Terre Atlantique, et 60 % d’entre eux retrouvent, suite à cette période de transition par le travail, un emploi ou une formation durable.