ChantiersCamors_lavoirsetpasserelle2

Chantiers d’insertion d’Auray Quiberon Terre Atlantique : Valoriser l’environnement et les hommes

Les Chantiers d’Insertion « Nature et Patrimoine » d’Auray Quiberon Terre Atlantique viennent de finaliser un travail de revalorisation et de sécurisation des lavoirs du Petit Bois sur la Commune de Camors. Ainsi, pas moins de 50 projets dédiés à la préservation et à la mise en valeur du patrimoine et de l’environnement ont été menés cette année par les chantiers d’insertion de la Communauté de Communes. Sollicités par de nombreuses collectivités, l’expertise et le savoir-faire de ce dispositif d’insertion sociale et professionnelle rayonnent aujourd’hui au-delà du Pays d’Auray.

Les lavoirs du Petit Bois valorisés

À Camors, de nombreuses fontaines et lavoirs se cachent ici et là, témoignages culturels et historiques de la vie locale de Camors. Pour conserver, entretenir et transmettre cet héritage, la Commune a fait appel aux compétences des agents des Chantiers « Nature et Patrimoine » d’Auray Quiberon Terre Atlantique pour nettoyer les deux lavoirs du Petit Bois et procéder à la réfection de la passerelle devenue dangereuse.

« Cette équipe composée de huit agents en insertion et encadré par Philippe Le Stunff a œuvré pendant plusieurs semaines au nettoyage des lavoirs envahis par la végétation. À proximité, une passerelle en bois a été entièrement reconstruite en lieu et place de l’existante devenue vétuste, les gardes corps remplacés et renforcés. Grâce aux travaux menés pour la valorisation de ce patrimoine, les agents en insertion ont développé des compétences en matière de débroussaillage, de tronçonnage et même de petite menuiserie. Chaque semaine, les agents bénéficient d’un accompagnement socioprofessionnel dispensé par Eva Leroux, la coordinatrice des Chantiers » explique Jessica Le Visage, Vice-présidente aux Politiques de Solidarité d’Auray Quiberon Terre Atlantique.

« Cet encadrement et cet accompagnement sont financés en partie par  le Fonds Social Européen, pour l’accès à l’emploi du public en difficultés d’insertion. Les Chantiers sont un support pour une reprise de confiance en soi et de relations sociales, ainsi les agents œuvrent pour l’intérêt de tous dans la valorisation du patrimoine local » souligne Jessica Le Visage.

Dans l’objectif de valoriser ces interventions et le travail de qualité réalisé par les agents en insertion qui composent les équipes, une plaque signalétique est installée ce mercredi 20 décembre. Cette démarche d’identification a reçu au préalable l’adhésion de la Commune de Camors.

3 chantiers aux compétences reconnues

Restauration des murs du Fort de Kernevest à Saint-Philibert, gestion et entretien de la zone humide de Locmariaquer, consolidation du mur d’enceinte du Crossa d’Etel, entretien et sécurisation des sites mégalithiques du territoire, de Larmor Baden et d’Arzon, revalorisation et débroussaillage du fort de Houat, construction d’un mur en pierres sèches à Landaul, coupe de végétation et fouille sur un site archéologique à Ploemel, entretien des chemins pédestres à Plouharnel, Brec’h, Pluneret… En 2017, ce n’est pas moins de 50 réalisations qui ont abouti sur le territoire, au bénéfice des communes d’Auray Quiberon Terre Atlantique bien entendu mais aussi de ses partenaires tels que le Centre des Monuments Nationaux, la Direction Régionale des Affaires Culturelles ou bien encore la Compagnie des Ports du Morbihan.

« Chemins, fontaines, forts, lavoirs, mégalithes… le territoire regorge de ces pépites naturelles ou héritées de nos ancêtres qui en font sa richesse et son attractivité touristique. Sans nul doute, environnement rime avec développement et rayonnement du territoire. C’est pourquoi la Communauté de Communes porte 3 chantiers d’insertion qui lui permettent de soutenir les communes dans la préservation et la valorisation du patrimoine naturel et bâti. Les chantiers mènent des projets d’une grande précision, ils sont reconnus auprès des collectivités pour la qualité des travaux réalisés et les résultats obtenus. Experts dans leurs domaines, les encadrants transmettent de véritables compétences aux agents en insertion favorisant d’autant leur reconstruction et leur retour à l’emploi » témoigne Philippe Le Ray, Président d’Auray Quiberon Terre Atlantique

Un tremplin vers l’emploi

Les chantiers d’insertion représentent, pour des personnes en situation de fragilité socio-professionnelle, un tremplin vers l’emploi ou du moins une étape dans un parcours de réinsertion professionnelle. Ainsi, Auray Quiberon Terre Atlantique recrute chaque année une soixantaine d’agents pour des contrats d’insertion d’une durée de 4 mois renouvelables en fonction de l’avancée de chacun dans son projet professionnel.

« En 2017, 50 agents ont intégré les chantiers « Nature et Patrimoine » de la Communauté de Communes. Tout au long de leur contrat, ils sont encadrés par des professionnels et accompagnés individuellement par une coordinatrice. Au-delà des chantiers réalisés et des compétences acquises sur le terrain, le dispositif propose aux agents des interventions d’entreprises de travail temporaire, des ateliers sur les réalités du marché du travail, ou encore l’intervention de professionnels de santé. Les agents en insertion se sentent soutenus et écoutés, et c’est bien là le premier pas vers une réinsertion sociale et professionnelle. Cette année, un questionnaire post chantier a été adressé aux anciens agents et les réponses reçues nous confortent sur la qualité de l’accompagnement technique et humain dispensé au sein des Chantiers. » poursuit Jessica Le Visage.