bocage2024_recadrage_FOCUS

Avec près de 5 000 arbres replantés par an, les haies redessinent notre bocage d’aujourd’hui et de demain

En 5 ans, Auray Quiberon Terre Atlantique a planté des milliers d’arbres et arbustes, recréant des centaines de nouveaux linéaires de haies bocagères dans le cadre du programme « Breizh Bocage ». Lors de la campagne de plantations 2023, 4600 arbres et arbustes ont été plantés et 17 km de haies bocagères ont été entretenus ou restaurés. Pour la campagne 2024 à venir, 5000 nouveaux arbres viendront ancrer leurs racines sur notre territoire, pour redessiner les paysages de demain et améliorer la qualité de l’eau.

7,5 km de nouvelles haies en 2023

En 2023, l’opération Breizh Bocage a bénéficié à 11 exploitations agricoles de notre territoire, sur les communes de Carnac, Brec’h, Auray, Erdeven, Plouharnel, Landaul, Locoal-Mendon, Plumergat, Pluvigner et Pluneret. 7,5 km de haies ont été créés ou restaurés : d’abord la création des billons (petits talus), puis la plantation des essences d’arbres et arbustes, adaptés au milieu, à la nature du sol, à la situation géographique (exposition aux vents, présence de cours d’eau, etc.) et aux besoins des exploitants agricoles.

Au total, plus de 4600 jeunes arbres et arbustes constituent désormais de nouveaux linéaires de haies bocagères. Composés majoritairement d’espèces arbustives (comme le pommier sauvage, le coudrier, le houx, le sureau noir, le viorne obier, le cornouiller sanguin, le prunier myrobolan, l’alisier…), ces linéaires ont plusieurs fonctions : haies brise-vent, haies destinées à produire du bois de chauffage, haies bocagères avec hauts jets (chênes, merisiers, châtaigniers…), haies nourricières pour les animaux, etc.

Sur l’ensemble de l’année passée, le programme Breizh Bocage a également permis d’entretenir 17 km de haies bocagères plantées les années précédentes.

… et 9 km de plus en 2024

Cette année, 15 autres exploitations agricoles porteront elles aussi un projet de reconstruction de haies bocagères, sur les communes de Pluvigner, Pluneret, Crac’h, Brec’h, Auray, Erdeven, Landévant et Plumergat, soit environ 5000 arbres et arbustes destinés à redessiner le paysage en campagne, qui bénéficieront à l’ensemble de l’écosystème local.

Qualité des eaux : incontournables haies

La densification des haies bocagères sur le territoire s’inscrit dans une démarche globale de reconquête de la qualité des eaux et dans une logique de restauration de nos milieux aquatiques. En effet, les haies disposent d’une capacité de filtration et de dégradation de substances actives par l’action des arbres et arbustes qui la constituent.

L’objectif des aménagements bocagers est également de réguler les phénomènes de ruissellement lors d’épisodes pluvieux significatifs, le talus permettant de limiter l’érosion des sols.

Cultures, animaux, air… : les 1000 vertus des haies bocagères

En replantant des haies bocagères, c’est ainsi tout l’écosystème local qui en tire de nombreux bénéfices :
– limitation du phénomène d’érosion des sols,
– amélioration de la qualité de l’air (consommation et stockage de CO2),
– développement de la biodiversité (installation d’espèces auxiliaires et pollinisateurs des cultures, réservoir de nourriture, etc.),
– protection des cultures (vents, pluies, soleil, ruissellements…) et du bétail.

Au total, d’ici la fin de l’année 2024, l’ensemble du programme Breizh Bocage aura permis de planter plus de 27 km de haies sur le territoire !

Un partenariat efficace avec la Région Bretagne

Breizh Bocage est un programme de la Région Bretagne, co-financé à 80% par l’Europe (sur des fonds FEADER dans le cadre de la PAC), le Département du Morbihan et l’Agence de l’Eau. Le programme 2023 qui s’achève a nécessité 90 000 € de travaux et 18 000 € d’entretien de haies déjà plantées. La part de financement revenant à AQTA, à hauteur de 20 %, est donc d’environ 21 600 € pour l’année 2023.

Auray Quiberon Terre Atlantique se charge de monter le dossier, de définir le projet avec l’exploitant agricole, de réaliser les travaux et d’assurer le suivi, l’entretien et la taille de formation des arbres durant les 3 premières années. L’exploitant s’engage, en contrepartie, à maintenir la haie pendant au moins 20 ans.

Contact

Les agriculteurs et agricultrices intéressés peuvent contacter la technicienne Bocage au sein d’Auray Quiberon Terre Atlantique, Cécile Le BARS, au 02 22 76 03 67 / 06 31 61 88 81.

MAIS AUSSI…

Un « Guide de l’Arbre » pour sensibiliser chaque habitant, petits et grands !

Auray Quiberon Terre Atlantique vient d’éditer, à destination de tous les habitants, un guide de bonnes pratiques compilant en 12 pages de nombreux sujets pour mieux cohabiter avec les arbres : comment entretenir ses arbres, savoir les couper si nécessaire, respecter le calendrier des saisons, mais aussi comprendre son rôle fondamental pour la biodiversité, connaître les espèces locales, etc.

En prime, un beau poster central à afficher !

Le Guide de l’Arbre est en libre distribution à l’accueil d’AQTA, dans les 24 mairies du territoire et en téléchargement libre.