Culture

Stage de « Danses de la Renaissance » animé par Naïk Raviart

Le samedi : de 14 h 30 à 18 h 30
Le dimanche : 9 h 30 à 13 h le dimanche
Siège social de la Confédération Kendalc'h - Auray
Tarifs : 30 € et 10 € pour les adhérents de Ti Douar Alre (adhésion individuelle 15 €)

Réservation : 0297784140 ou 0658971593
Limité à 30 personnes
Agrandir l'image, .JPG 205Ko (fenêtre modale)Agrandir l'image, .JPG 205Ko (fenêtre modale)

Ce stage ouvert à tous, dans la limite de 30 places.

Organisé par Ti Douar Alré dans le cadre de sa création 2018 « Nerzh ar Gerlenn – La force du Rond »

 Naïk Raviart

D’abord formée à la danse et à son histoire par son milieu familial, Naïk Raviart-Guilcher en fait ensuite l'objet de sa recherche et de son enseignement. Impliquée dans différentes formations en France et à l’étranger (CEFEDM, CESMD, ENM) et dans la formation au diplôme d’état, elle est cofondatrice de l’Atelier de la danse populaire.

 Atelier de la Danse Populaire

Est une association réunissant chercheurs, danseurs et musiciens. La recherche (enquête de terrain et études de documents anciens) porte sur la danse ancienne et la danse traditionnelle et débouche sur un enseignement théorique et pratique (cursus universitaire, stages d’été, ateliers réguliers, week-ends, conférences, bals).

Le but de l’ADP est d’offrir à des danseurs d’aujourd’hui le plaisir d’une pratique communautaire de la danse à travers des formes héritées du passé, sans jamais séparer la danse de la musique, en privilégiant la qualité du mouvement et en reliant cette pratique à une réflexion d’ordre historique, ethnologie et pédagogique

Contenu du stage : Danses de la Renaissance

Après une causerie qui dressera le tableau des différents répertoires français à la charnière des XVIe et XVIIe siècles avec perspectives sur l’évolution de la danse, suivra un enseignement pratique. Y trouveront place les répertoires bretons de l’époque (trihory, passepieds et autres danses). En un continuel va et vient, l’atelier pratique articulera apprentissage et confrontation aux textes, faisant place aux questions et à l’échange.