Eau

Auray Quiberon Terre Atlantique intervient à Auray pour réhabiliter le réseau d’assainissement

En raison de l’épidémie de Coronavirus les chantiers sont interrompus et reprendrons lorsque la situation le permettra

Afin de garantir un réseau d’eau usée en parfait état de fonctionnement et ainsi préserver l’environnement, Auray Quiberon Terre Atlantique, compétente en assainissement collectif, mène depuis le 11 février dernier des travaux de réhabilitation au centre d’Auray. La première phase des travaux visant à renforcer les canalisations s’achève le 19 février prochain. La seconde phase reprendra après les vacances scolaires, à partir du mardi 10 mars. Il s’agira alors de réhabiliter les raccordements (branchements) de chaque bâtiment du secteur de la place de la République, la place Gabriel Deshayes, rue de Keriolet, rue de l’Église. Si la durée totale de l’intervention s’étale sur 3 mois, il s’agit d’opérations minutieuses et très localisées qui impacteront les rues les unes après les autres sur quelques jours.

Agrandir l'image, .PNG 638Ko (fenêtre modale)Agrandir l'image, .PNG 638Ko (fenêtre modale)

En raison de l’épidémie de Coronavirus les chantiers sont interrompus et reprendrons lorsque la situation le permettra

En quoi consistent les travaux ?

Ce secteur de la ville d’Auray a été récemment réaménagé. Lors des travaux d’aménagement menés par la Commune, un contrôle des canalisations a pu être effectué révélant alors la nécessité d’intervenir.

Depuis le 11 février, près de 1150 mètres linéaires de canalisations d’eau usée sont consolidées de l’intérieur par l’insertion d’une gaine de renforcement. Le procédé permettant à la gaine d’adhérer aux parois de la canalisation en place crée de la vapeur (fumée blanche inoffensive) qui s’échappe par les regards. Cette technique ne présente aucun risque d'incendie ni de danger pour la santé humaine. Six secteurs sont ainsi concernés par cette intervention qui s’achèvera pour cette partie le mercredi 19 février.

Les travaux reprendront à partir du mardi 10 mars prochain pour désormais réhabiliter les 160 branchements et boîtes de branchements des bâtiments de ce quartier du centre d’Auray. Il s’agit de contrôler et renforcer les raccordements de chaque particulier et commerçant au réseau d’assainissement collectif. La technique du chemisage utilisée pour les canalisations est réitérée pour renforcer ces branchements. Opération minutieuse, les équipements utilisés ne sont pas tout à fait identiques, les gaines ont ici un diamètre plus étroit, le nombre de véhicules impliqués et leurs tailles sont moindres.

La technique du chemisage consiste à effectuer les travaux sans réaliser de tranchées ouvertes. Ceci permet de maintenir l’accès piétons aux commerces pendant toute la durée des travaux et en toute sécurité, mais également de préserver les aménagements récents.

Quels seront les impacts sur la vie quotidienne ?

D’une durée totale de 3 mois, ce chantier se réalise par des interventions localisées. En effet, chaque rue concernée n’est impactée que 1 à 6 jours maximum.
Lors de l’intervention, si l’accès piéton est toujours conservé pour maintenir la vie de quartier et l’accès aux commerces, les véhicules d’intervention mobilisés nécessitent que la circulation soit déviée ponctuellement en journée, du mardi au vendredi. En effet, les rues étroites du centre-ville ne permettent pas toujours de maintenir la circulation. Toutefois l’entreprise réalisant les travaux reste vigilante pour faciliter l’accès des professionnels (artisans notamment).

Enfin, les travaux sont interrompus le week-end et le lundi afin de permettre le bon déroulement du marché hebdomadaire.

Les travaux se déroulent en deux phases selon le calendrier suivant :

Du jeudi 20 février au lundi 9 mars inclus : pause avant d’entamer le renforcement des branchements (phase 2).

Télécharger le planning des travaux

Ce calendrier prévisionnel est susceptible d’être adapté selon les conditions météorologiques.

Pourquoi mener ces travaux ?

La Communauté de Communes Auray Quiberon Terre Atlantique, compétente en matière  d’assainissement collectif, est garante du bon fonctionnement des réseaux d’eaux usées et en assure le renforcement et la sécurisation. Un réseau d’assainissement et des équipements performants sont primordiaux pour la préservation du territoire, de son environnement et des activités économiques associées.

Le montant des travaux

Le montant total des travaux est de 276 345 € HT, entièrement financés par la Communauté de Communes.