Environnement, Eau

Auray Quiberon Terre Atlantique finalise le raccordement d'une trentaine d'habitations de la pointe de Gourec à la station d'épuration de Carnac.

Afin d’améliorer la qualité des eaux littorales, Auray Quiberon Terre Atlantique vient de finaliser le raccordement au réseau d’eaux usées d’une trentaine d’habitations de la pointe du Gourec. Ainsi collectées, ces eaux usées seront traitées à la station d’épuration située à Carnac.

Agrandir l'image, .JPG 0,98Mo (fenêtre modale)Agrandir l'image, .JPG 0,98Mo (fenêtre modale)

En quoi consistent ces travaux ?

 

Au regard de la situation littorale de ces habitations, Auray Quiberon Terre Atlantique a souhaité les raccorder au réseau collectif afin d’éviter tout risque de fuites d’eaux usées dans la nature. La Communauté de Communes a profité de cette opportunité pour supprimer des conduites vétustes d’eau potable en terrains privés pour les remplacer par un nouveau réseau de 1 500 mètres et reprendre 34 branchements particuliers entre le village de Saint-Colomban et la pointe du Pô, car ce type d’interventions en zones côtières nécessite de nombreuses autorisations.

Un espace naturel sensible

En effet, cet espace littoral naturel est très sensible, d’autant que l’anse du Pô, en proximité direct des habitations, abrite de nombreux ostréiculteurs dont la production dépend directement de la qualité des eaux.

Pour créer 1 500 mètres de réseau d’eau potable, 1 040 mètres de réseaux d’eaux usées et un poste de refoulement, il nous a fallu conventionner avec les services de l’Etat et utiliser des techniques pointues et des matériaux extrêmement résistants car les sols sont ici très sablonneux et donc mouvants. Ce sont des travaux lourds qui ont coutés près de 394 000 euros indique Roland Gastine, Vice-président à l’Assainissement Collectif et à l’Eau Potable.

 

Que deviennent les eaux usées ainsi recueillies ?

Les eaux usées ainsi récoltées seront renvoyées vers la station d'épuration de Kergouellec, située sur Carnac. Cette station d’épuration, redimensionnée il y a 5 ans afin d’atteindre une capacité de traitement des eaux usées de 60 000 habitants, est équipée de réacteurs membranaires assurant la désinfection de l’eau et permettant de rejeter dans l’environnement des eaux d’excellente qualité.